Thermoscellage : Scellage des thermoplastiques en standards et sur mesure

Ropex

 

Adaptabilité maximum des bandes de scellage thermoplastique

ROPEX a acquis sa notoriété mondiale comme développeur de régulateurs de température sans capteur pour le scellage des thermoplastiques par la méthode des impulsions - RESISTRON® puis CIRUS ®

Une innovation qui a également inspiré de nombreux autres types de régulateurs de température offrant une de nombreuses fonctionnalités et une connectivité étendue.

Depuis, les clients de ROPEX profitent de ses développements standards et sur mesure grâce à ses barres de thermoscellage et leurs accessoires pour solutions de scellage de bandes thermoplastiques.

 

bandes de scellage plates 

bandes de scellage chanfreinée

bandes de scellage chanfreinées

bandes de scellage incurvée​​​​​​bandes de scellage incurvées

bandes de scellage à double soudurebandes de scellage à double soudure

bandes de scellage profil perlébandes de scellage profil perlé

bandes de scellage Profil en Tbandes de scellage profil en T

bandes de scellage fil de coupe.pngbandes de scellage fil de coupe

bandes de scellage combinée

bandes de scellage combinées

 

bande de scellage profil 2D

bande de scellage profil 2D

`bande de scellage 3D

bande de scellage 3D

bande de scellage coteau de coupe

bande de scellage couteau de coupe

 

Notre expertise support technique : choix, dimensionnement, mise en route

De plus en plus de films thermoscellés utilisent des matières plastiques issues des filières de recyclage.

Utilsation de nouveaux films de scellage intégrant un pourcentage variable de plastiques recyclés

L'Union européenne ainsi que d'autres gouvernements dans le monde lancent des actions plus importantes sur le recyclage des déchets plastiques. L'un des principaux objectifs est de créer une collecte des plastiques collectés pour le réintégrer dans la production actuelle de plastique. Cela conduit finalement à une plus grande disponibilité des plastiques de recyclage pour ces fabricants. Grâce aux normes gouvernementales, les plastiques nouvellement produits contiendront un niveau plus élevé de matériaux recyclés.

Cette tendance aura également une influence sur la composition des films plastiques utilisés dans l'industrie de l'emballage. Le degré différent de recyclats utilisés dans les nouveaux films aura également une incidence sur les caractéristiques de scellage du film. Cela pose un défi à l'industrie de l'emballage lors de l'introduction de nouveaux produits emballés dans ces nouveaux matériaux de film. Pour sceller les films thermoplastiques, une certaine température est nécessaire pour définir la fenêtre de traitement du matériau. C'est pourquoi la technologie de scellage par impulsion ROPEX, avec un contrôle précis de la température et du temps, est la clé du succès pour un scellage de haute qualité.

Des solutions appropriées pour les matériaux de bio-film de scellages compostables

La pollution environnementale mondiale causée par les déchets plastiques de consommation introduits par l'industrie de l'emballage est actuellement un sujet sur toutes les lèvres qu'il s'agisse de véritables continents de déchets dans les océans ou de microplastiques qui réintègrent la chaîne alimentaire. Pour l'industrie de transformation, les grands atouts des plastiques tels que la stabilité, la persistance et l'inertie sont précisément les facteurs qui entravent la décomposition ou la dégradation des polymères et ouvrent ainsi la voie à une influence permanente des plastiques sur l'environnement.

La durée de dégradation des plastiques peut aller jusqu'à 450 ans en fonction de divers facteurs environnementaux, bien que même dans ce cas, on ne puisse pas supposer qu'ils seront complètement dégradés.

Il n'est pas possible de renoncer à l'utilisation d'emballages en plastique dans tous les cas d'utilisation, par exemple dans le domaine médical/pharmaceutique. Les biofilms en plastique biodégradable sont désormais davantage utilisés comme alternative. La dégradation biologique de ces polymères se fait par hydrolyse des chaînes de polymères en de nombreux fragments plus petits, qui sont pour la plupart solubles dans l'eau. Ils peuvent ensuite être absorbés par les cellules et se dégrader davantage. Ces biofilms polluent beaucoup moins notre environnement et sont également très populaires auprès des consommateurs.

L'introduction ou la conversion en films biodégradables de ce type nécessite une entrée de température précise, une fenêtre de processus contrôlable et une force de scellage validable. La technologie de scellage par impulsion ROPEX est donc la solution idéale pour nos clients.

Scellage de matériaux monocouches

La récupération des matières plastiques par le recyclage est aujourd'hui l'un des objectifs les plus importants des grandes entreprises de consommation. La clé d'un recyclage réussi réside dans la séparation et le fractionnement des déchets en leurs matières premières d'origine, qui sont ensuite prêtes pour un traitement ultérieur direct dans la chaîne de recyclage. Les composites complexes posent un défi particulier car ils doivent être séparés en leurs composants à grands frais.

Les matériaux d'emballage multicouches couramment utilisés dans l'industrie de l'emballage constituent l'un de ces défis. De nombreux films multicouches offrent différentes propriétés de barrière, par exemple les emballages alimentaires en PE/PA, qui prolongent considérablement la durée de conservation des aliments emballés. L'ajout de PA à la solution multicouche réduit également de manière significative l'épaisseur totale de la couche et améliore ainsi la stabilité mécanique du film. L'utilisation de couches d'aluminium dans la solution multicouche rend également le processus de recyclage ultérieur beaucoup plus difficile.

Actuellement, la recyclabilité des films d'emballage est un sujet d'actualité. Les fabricants de films doivent maintenant relever le défi de proposer à l'industrie de l'emballage des films mono-matériaux qui atteignent des propriétés barrières suffisantes avec de faibles épaisseurs de couche. Ces propriétés barrières requises pour le produit emballé peuvent également être obtenues, par exemple, par un revêtement de films biodégradables avec des revêtements fonctionnels à haute performance. À cette fin, le ROPEX travaille avec des partenaires sur des solutions qui combinent de manière optimale les avantages des matériaux monocouches enduits avec la capacité de scellage par impulsion - vers une solution globale pour les entreprises d'emballage.

Empreinte CO2 : une production optimisée sur le plan énergétique

Le changement climatique, alimenté par l'émission mondiale de gaz à effet de serre, met les décideurs politiques au défi de réclamer constamment des limites d'émission plus basses, de nouveaux objectifs d'économie et des mesures innovantes pour un avenir durable. De plus, les grandes entreprises ne veulent pas se soustraire à cette responsabilité en se concentrant sur le consommateur. C'est pourquoi de nombreuses entreprises s'efforcent de produire sans émission de CO2.

Chaque produit emballé dans un film plastique a été scellé par la fusion d'un thermoplastique. Il faut de l'énergie sous la forme d'un apport de température au matériau pour faire fondre les deux couches de film ensemble. Cependant, la majorité des systèmes sur le marché utilisent un procédé de scellage très simple et dépassé qui fournit une certaine température à tout moment, indépendamment de la demande. Cependant, le processus d'emballage est un processus intermittent qui ne nécessite que l'énergie nécessaire pour sceller dans la milliseconde en cas de contact.

Des solutions intelligentes sont nécessaires pour garantir le succès des efforts des entreprises d'emballage pour parvenir à une production efficace et écologique. La technologie de scellage par impulsion de ROPEX garantit que la chaleur n'est générée qu'au moment du contact du film avec l'outil de scellage et de la demande réelle de chaleur. Sinon, le système de scellage reste froid : la chaleur à la demande.

Le système de scellage par impulsion ROPEX apporte une contribution très efficace en aidant nos clients à atteindre leurs objectifs en matière de CO2.

Des joints de scellage étroits et résistants pour économiser le film

L'utilisation durable du film plastique comme source de matière première recyclable dans l'emballage des produits façonne de plus en plus les actions des entreprises d'emballage. Les concepteurs de produits, les fabricants de films et les entreprises technologiques telles que ROPEX sont mis au défi de fournir des solutions innovantes pour la durabilité des emballages.

Cela inclut des efforts pour réduire la largeur de la zone de film à sceller afin d'économiser du matériau d'emballage dans la zone de scellage supérieure, latérale et inférieure. Pour les soudures étroites, la technologie de scellage utilisée doit répondre aux exigences les plus élevées en matière de scellage, telles que la résistance à la traction et l'étanchéité au gaz, tout en offrant une qualité visuelle attrayante.

Avec les outils de scellage par impulsion de ROPEX, nous vous offrons exactement cette performance : une résolution élevée de la température dans la zone limite, un impact thermique minimal - tant sur le film que sur le produit -, une qualité de scellage élevée même avec les plus petits contours de scellage.

Solutions d'emballage à base de cellulose

Les bioplastiques peuvent être produits à partir d'une variété de plantes naturelles et de matières premières biologiques. Les principaux fournisseurs de matières premières sont le bois (cellulose et lignine), les plantes céréalières et les pommes de terre (amidon), la canne à sucre et la betterave sucrière (sucre) et les plantes oléagineuses (huiles végétales).

Les biopolymères à base de bois sont une approche prometteuse : la ressource naturelle renouvelable la plus abondante au monde est la cellulose, qui peut être extraite du bois. Il y a environ 150 ans, les premiers bioplastiques modernes ont été développés à partir de la cellulose. Le plus connu est probablement la "cellophane" (cellulose régénérée), qui est passée d'un simple film de bonbon à un film d'emballage moderne et multifonctionnel.

Dans le secteur de l'emballage des aliments secs, des technologies pour des matériaux en papier à haute performance sont déjà disponibles aujourd'hui. Ici aussi, l'accent est mis sur la fermeture des sacs d'emballage afin que le produit arrive au consommateur en toute sécurité, en toute sécurité et de manière propre.
Dans le choix d'emballages en papier respectueux de l'environnement, l'engagement en faveur d'offres durables sans plastique joue un rôle particulièrement important. Les emballages en papier sont actuellement de plus en plus populaires, notamment dans les magasins d'aliments naturels, les supermarchés bio et les épiceries fines.

Dans les projets correspondants des clients, ROPEX est tenu de transformer un agent d'étanchéité entre les couches de papier en un emballage hermétique. Habituellement, un mince revêtement de PE, une couche de cire, une application de résine, une solution à base de sucre ou même un hot-melt sont stimulés pour réagir, généralement par une impulsion thermique contrôlée.